ZenithOptimedia revoit à la baisse les prévisions de croissance des dépenses avec la publicité

septembre 15, 2015

ZenithOptimedia_open

Pour la première fois depuis 2006, les marchés dits murs (Amérique du Nord, Europe occidentale et Japon) contribueront plus que les marché émergents à tirer vers le haut les dépenses avec de la publicité dans le monde. Et dans la mesure où les premiers ne se portent pas non plus à merveille, le résultat est une estimation de croissance mondiale des investissements en publicité pour cette année moins prononcée, de 4% au lieu des 4,2% prévus en juin dernier, selon ZenithOptimedia.

En somme, cette prévision reflète l’état de santé de l’économie globale dans son ensemble. « Avec le Brésil et la Russie en récession et la Chine en ralentissement, le monde ne peut plus compter sur les marchés émergents pour définir le rythme de croissance », commente Heidi Pomfret, directrice de communications mondiales à ZenithOptimedia et auteur du billet présentant les résultats de l’étude.

ZO_2Elle rappelle cependant que l’expectative est que cette situation soit vite dépassée avec un regain de leadership des marchés émergents dès 2016. Cette année-là, ils reverront leur part du gâteau mondial grimper, passant de 37,4% en 2015 à 38,8% en 2017. Au final, il faudra attendre les Jeux Olympiques de 2016 à Rio et les élections présidentielles aux Etats-Unis pour voir venir les dollars de la pub en cascade. La hausse estimée pour 2016 est de 5%.

Le print derrière le mobile qui prendra des dollars du desktop également

Le mobile est vainqueur sur tous les fronts, toujours selon ZenithOptimedia: il va attirer plus de dollars l’année prochaine que le print ; il va gagner des parts du marché tandis que la pub sur desktop va en perdre.

L’année prochaine, la part des dépenses mondiales avec de la publicité du mobile sera de 12,4%, une hausse déjà considérable comparée aux 5,7% de l’année dernière, contre 11,9% pour les journaux (en mode print).

En 2017, la part du mobile devra être de 15%, tandis que celle de la pub sur desktop sera de 19,1% contre les 19,8% prévus pour cette année. Selon ZenithOptimedia, 2015 est la première année aussi où le desktop perdra des parts de marché.

« La technologie mobile est en train de transformer rapidement la façon dont les consommateurs vivent partout dans le monde et de changer les modèles économiques de toutes les industries. Nous sommes témoins de la plus rapide transition des budgets publicitaires de l’histoire avec des marketeurs et des agences cherchant à rattraper cette façon de vivre mobile », déclare le CEO de ZenithOptimedia, Steve King.

Lire ici le billet avec les détails des prévisions de l’agence.

Luciana Uchôa-Lefebvre

(Images : ZenithOptimedia.)