1M€ pour la technologie anti-fraude de la jeune pousse MdotLabs

novembre 20, 2013

hacker1-540x334Créée il y a seulement 3 mois, MdotLabs vient de réaliser sa première levée de fonds de 1,25 M$, auprès de Chicago Ventures et de Great Oaks Venture Capital. Cette plateforme qui promet de détecter et prévenir des fausses impressions a fait parler d’elle cet été, suite aux différentes études qu’elle a réalisées au sujet du faux trafic d’impressions sur le marché de la publicité programmatique. Les fausses impressions sont estimées à 30% du total des displays sur le web aux Etats-Unis et auraient porté préjudice aux marques les plus connues du pays, comme Honda, American Express, ATT etc., selon MdotLabs. Cette levée réussie est sans doute le signe que le problème des fausses impressions attire vraiment l’intérêt des marques et des éditeurs.

Pour le fondateur de Great Oaks Venture, Andrew Boszhardt, nul doute que l’entreprise n’aura pas de limites pour sa croissance, sans compter son potentiel pour dominer le marché de la protection contre la fraude. Selon Paul Barford, cofondateur de la start-up et responsable scientifique, « les types de fraudes sont en train d’évoluer et de changer très rapidement ». La technologie MdotLabs serait ainsi en mesure de relever ce défi et de freiner les activités détournées là où normalement elles ne sont même pas détectées. Leur technologie permettrait d’analyser le trafic anormal et de bloquer les publicités avant qu’elles ne soient affichées dans les sites suspects.

MdotLabs a été essaimée par Broadcast Interactive Media (BIM), une importante régie américaine, qui regroupe, entre autres, NBC TV Stations group, Belo Corp et Fisher Interactive Network, avec 40 millions de visiteurs uniques par mois.

L.U.L.

2013-10-27_190003