AOL fait de Convertro le coeur de sa nouvelle DMP orientée attribution

octobre 1, 2014

One_logo_largeUne plateforme de gestion de données (DMP) propriétaire flambant neuve avec des capacités renforcées d’analyse d’attribution. Voici ce que vient d’annoncer AOL, qui compte bien l’intégrer à son offre ONE, plateforme unifiée de marketing programmatique pour annonceurs et éditeurs que la maison est sur le point de lancer, et dont nous vous parlons assez régulièrement (lire ici). L’annonce a eu lieu durant la deuxième édition de Programmatic Upfront, à New York, en début de semaine.

Cette DMP était en quelque sorte le maillon qui manquait à la chaîne et dont ou se doutait bien qu’il ne tarderait pas à être annoncé, AOL ayant une stratégie très offensive de maîtrise et d’innovation au sein du programmatique depuis quelques temps. Rappelons-nous, AOL Networks a été rebaptisé AOL Platforms cette année…

La DMP d’AOL serait en mesure de suivre les cibles tous devices confondus – y compris sur la télévision (connectée) – et de permettre une analyse d’attribution multi-points. L’analyse d’attribution corrige l’action en temps réel. On voit ici l’influence certaine de Convertro, le spécialiste de l’attribution qu’AOL a acheté en mai dernier, mais aussi d’Adap.tv, plateforme de vidéo programmatique qu’AOL a acquise en 2013.

« Le marché de la publicité est en train de se transformer, de changer d’un modèle dominé par l’attribution au dernier clic et par le search, vers un modèle multi-canal. AOL est en train de combiner les machines avec la créativité humaine pour que la publicité ait plus d’impact auprès des consommateurs. Aujourd’hui, le rythme record de ce changement est à la fois un défi et une opportunité pour les agences, marques et éditeurs, et nous sommes en train de simplifier et de rendre effective la connexion avec les consommateurs », affirme dans le communiqué de lancement le PDG d’AOL, Tim Armstrong (lire ici).

La nouvelle DMP sera mise à disposition des clients des services programmatiques d’AOL et intégrera les données 1st party de l’annonceur, les données d’AOL et toute source de données 3rd party injectées au sein de ONE.

 

LUL