Après avoir racheté Mexad, le DSP américain DataXu lève 27 M$

février 8, 2013

2013-02-07_210249En 2009 des ingénieurs du célèbre MIT conçoivent un logiciel permettant d’optimiser les achats publicitaires entre différents ad-exchanges. Ils s’appuient sur leur savoir-faire en langage combinatoire, le même qui a permis à la NASA d’aller sur Mars. Aujourd’hui, le DSP basé à Boston vient d’officialiser un tour de table de 27 M$. Au total, l’entreprise porte ainsi à 65 M$ la somme des investissements reçus de la part des VCs. Généraliste, DataXu cible tout type d’écran et de contenu y compris Facebook Exchange. Pour son CEO, Mike Baker, la force de l’entreprise est de combiner l’achat média avec des capacités analytiques avancées.

2013-02-07_205957

Nous n’avons pas beaucoup d’information sur le volume d’affaires généré, si ce n’est une croissance de 700% des revenus issus de la licence de sa technologie aux agences, ce qui constitue comme chez Appnexus la majorité des revenus de l’entreprise. Environ 700 annonceurs utilisent la plateforme. DataXu compte 225 collaborateurs dans le monde, y compris au Brésil, un pays en très forte croissance et affichant un énorme potentiel sur le RTB.

L’entreprise va utiliser les fonds pour continuer son développement technologique et aussi ouvrir de nouveaux bureau. DataXu est déjà présent dans plusieurs pays européens dont la France où le petit bureau est dirigé par Mohamed Laaouissi, l’Espagne, la Pologne, la Grande Bretagne, en Allemagne et en Italie. Petit rappel : cette forte présence en Europe s’explique par le rachat de l’allemand Mexad en janvier 2012.

 

professional-services-large