Avec Axonix, Telefonica lance son ad exchange mobile sur les cendres de Mobclix

avril 17, 2014

simonbirkenhead_0Un nouvel opérateur mobile vient de prendre la main sur le marché des ad-exchanges mobile. Il s’agit de l’espagnol Telefonica qui vient de lancer un ad exchange 100% mobile. C’est une premières dans l’industrie des télécommunications. Pour ce faire, Telefonica s’est associé à un fond d’investissement, GSO Capital Partners, pour créer Axonix dont le siège est à Londres. La nouvelle entité va opérer de façon indépendante et est dirigées par Simon Birkenhead, l’ancien directeur global des ventes de Telefonica. Selon nos informations, le lancement de l’ad exchange mobile est prévu pour le mois prochain. Le fait de s’appuyer sur le savoir faire d’un opérateur mobile sera certainement un atout fort pour Axonix.

3442526818_f9d99ce111_o

La data pour se différentier

En effet, le plateforme va pouvoir bénéficier de technologies de ciblages très poussées comme la localisation ou bien les critères sociaux démographiques. C’est donc une avancée pour l’industrie de la publicité programmatique qui dépend beaucoup de la données pour être efficace. Alors que sur le desktop la data est relativement importante ce n’est pas encore le cas sur le mobile car le cookie est souvent absent. Souvent les acteurs qui estiment disposer de données sociaux démographiques ne font qu’utiliser des algorithmes statistiques qui donnent certaines probabilité qui permettent d’affirmer par exemple si un utilisateur est un homme ou une femme. Chez les opérateurs, ce n’est pas le cas donc la donnée peut être garantie pour les annonceurs. Forte de plus de 330 millions de clients dans 24 pays, Telefonica est présent essentiellement en Europe en Allemagne, UK et en Espagne, l’entreprise est fortement implantée en Amérique Latine et pourrait donc rapidement occuper une position stratégique sur ce marché à fort potentiel et où l’essentiel de l’internet passe par le mobile. De quoi concurrencer Twitter, Google et Facebook ? Pas sur.

S’appuyant sur la technologie de Mobclix, Axonix est déjà connecté à une centaines de DSP mobiles soit des centaines de milliers d’applications. Aux USA Sprint et Firefox pourraient se montrer intéressés par le projet. Aconix devrait se lancer au Brésil et en Allemagne dans le courant de l’année 2014. Par la suite des private ad exchanges devraient voir le jour selon le plan d’action de l’entreprise.

Quel impact sur le marché hexagonal ?

Cela devrait réveiller tous les opérateurs. D’ailleurs à ce sujet je vous recommande de relire cet article sur le big data et les opérateurs de télécommunication. Orange a déjà fait le choix d’Appnexus pour le desktop et le mobile. Aussi, on ne voit pas de raisons valable pour que l’opérateur historique change son fusil d’épaule. Pour ce qui est de Bouygues Telecom, il y aurait un certain intérêt surtout que la relation avec Telefonica existe déjà pour le roaming à l’international. Enfin, il reste SFR mais avec la fusion qui s’annonce on peut imaginer que ce n’est pas la priorité… quoi que.

Que pensez-vous du chois de Telefonica ?

Comment les opérateurs français devraient se positionner ?

Pierre Berendes