Avec l’acquisition d’AdColony, Opera devient le numéro un sur la pub mobile

juin 24, 2014

toolsOpera vient de confirmer l’acquisition d’AdColony pour 75 M$ en numéraire ainsi que jusqu’à 200 M$ de compléments éventuels ce qui porte le total jusqu’à 275 M$, selon un communiqué publié à la bourse norvégienne, où Opera est listé. Le prix final confirme le même chiffre que nous vous avions communiqué dans notre article en date du 11 Juin. « Opera se développe rapidement et nous sommes constamment à la recherche d’opportunités pour proposer le meilleurs services sur le marché», a déclaré Lars Boilesen, CEO d’Opera Software, dans un communiqué. « AdColony est un choix naturel pour notre filiale de la publicité mobile, Opera Mediaworks. Cette acquisition permettra d’augmenter nos services avec une spécialisation solide autour de la vidéo mobile qui est le segment le plus dynamique de l’industrie de la publicité mobile « .

analysisLe rachat donne naissance à une des plus grandes entreprises dans le secteur de la publicité vidéo mobile. Sur les appareils mobiles, l’un des principaux arguments d’Opéra réside dans ses algorithmes de compression qui accélèrent la vitesses de téléchargement en utilisant moins de données ce qui coûte moins cher à utiliser. À côté de cela, la filiale Opera Mediaworks opère dans le domaine de la publicité mobile afin de pour monétiser ce logiciel. La firme comprend également AdMarvel, acquis en 2010 et Apprupt, une start-up allemande experte dans le rich media. En tout, avant AdColony, Opera a fait huit acquisitions au cours des quatre dernières années.

Le fait que AdColony dispose d’une technologie qui permet elle aussi un chargement rapide des publicités vidéo vient renforcer Opéra dans le domaine des algorithmes de compression.

Pierre Berendes

Screen Shot 2014-06-24 at 18.12.12