Avec l’explosion de fausses impressions, les solutions anti-fraude se multiplient

mai 20, 2014

fraud-rotatorC’est l’histoire – souvent inévitable – du serpent qui mord sa queue. Le problème de la fraude des impressions est tel que le marché de l’ad tech sécuritaire ne cesse de se développer.

Nous vous relayons assez souvent les chiffres et constats – selon les différentes statistiques, entre 15% et 25% de l’inventaire vendu sur les ad exchanges serait frauduleux… De plus, il y a aussi de la fraude sur les ventes en direct (voir notre article).

En face, les solutions proposées se développent et, la sensibilisation aidant, le marché des solutions anti-fraude devient florissant.

À commencer par Integral Ad Science, l’ad tech américaine créée en 2009, qui propose une plateforme de vérification de la sécurité et de lutte contre les fraudes des fausses impressions, et qui vient de lever $ 30 millions. Seulement l’année dernière, l’entreprise a embauché 12 personnes supplémentaires pour son équipe dédiée à la détection de fraudes, et ne compte pas s’arrêter là, selon ce qu’a déclaré son PDG Scott Knoll à AdAge.

Integral Ad Science_pub

C’est aussi le cas pour True[X] Media, qui propose des campagnes avec uniquement des médias exigeant de l’interaction de l’utilisateur pour délivrer le contenu, ce qui rend totalement absente l’action des robots sur les résultats. Selon son PDG, Joe Marchese, son chiffre d’affaires aurait déjà doublé en 2014 comparé à 2013 (calculé au second trimestre), une poussée largement expliquée par le fait que les annonceurs recherchent des solutions qui minimisent, voire excluent l’action des robots.

TrueX1

Une autre solution directement liée à la problématique de la fraude, Forensiq, confirme cette même tendance. L’ad tech propose des analyses de qualité sur chaque visiteur d’une campagne qui voit une publicité ou complète une action. Depuis qu’elle a mis le paquet sur la détection de fraudes dans le domaine de la publicité (l’entreprise se concentrait avant sur la fraude dans l’affiliation), son chiffre d’affaires explose, affirme David Sendroff, fondateur et président de Forensiq, et l’équipe a été multipliée par 3.

2013-human-bot-traffic-distribution_Forensiq

Autre maillon important de la chaîne, les entreprises de mesure de visibilité et des performances des campagnes semblent gagner, elles aussi.

LUL