Bientôt valorisé 1 milliard en bourse Rocket Fuel, dévoile son chiffre d’affaires et ses dépenses sur FBX

septembre 12, 2013

FastFactsSlider(2)

Rocket Fuel avance dans sa prochaine introduction en bourse. Il y a quelques jours, elle a dévoilé des chiffres très intéressants dans un document de plusieurs dizaines de pages rendu public par la SEC.

Des chiffres toujours dans le rouge

RocketfuelQue faut-il-en retenir ? Tout d’abord, que l’IPO devrait permettre de lever une centaine de millions de dollars via 4 millions d’actions valorisées entre 24 et 27$. Cela valorise l’entreprise 981 M$. La valorisation semble un peu élevée au regard des mésaventures de Tremor et YuMe. En effet Rocket Fuel perd beaucoup d’argent : 12 M$ au cours des six premiers mois de 2013 et 10 M$ en 2012. La croissance pourrait néanmoins séduire les investisseurs : en 2012, les revenus ont progressé de 139% à 106 M$ et les clients (784) ont doublé. Autre point positif : la marge augmentée à 46% entre janvier et juin 2013. Rocket Fuel a levé 76 M$ depuis sa création en 2008.

Moins de 10 M$ dépensés sur FBX chaque trimestre

Rocket Fuel fait partie des 20 partenaires « DSP » de Facebook qui peuvent opérer les campagnes sur son ad-exchange FBX. Alors que Facebook n’a encore jamais révélé le volume d’investissements publicitaires réalisés dans FBX, Rocket Fuel dévoile quelques chiffres intéressants qui montrent que FBX reste négligeable pour Facebook. Business Insider a fait le lien entre l’augmentation des revenus de Rocket Fuel au 4ème trimestre de 2012 (+58%) avec le lancement de FBX. Selon les estimations du journal américain, Rocket Fuel dépenserait 8,2 M$ sur FBX au 4ème trimestre 2012, 6,2 M$ au 1er trimestre 2013 et 9,5 M$ en Q2. Si on multiplie ces revenus par les 20 partenaires DSP, cela ferait quand même près de 200 M$ de revenus issus de son ad-exchange pour Facebook chaque trimestre… pas mal du tout.

Premières références clients en France

L’argent frais levé en bourse devrait permettre d’accélérer le développement à l’international. Rocket Fuel est présent depuis 6 mois en France. Le bureau parisien dirigé par Eric Clemenceau compte plusieurs clients en particulier l’agence MyMédia.