Ce que la géolocalisation peut apporter à la publicité out of home (OOH)

juin 2, 2015

MobileLes possibilités que les technologies de ciblage et de suivi mobile offrent aux annonceurs touchent aussi à la publicité out of home (OOH). Lauren Moores, VP d’analytique à Dstillery, un spécialiste du ciblage de données, nous explique comment les signaux de géolocalisation envoyés par les smartphones et les tablettes peuvent désormais contribuer à offrir aux marques un tableau plus pertinent des audiences exposées aux affichages disposés à l’extérieur, sur les rues, dans les transports en commun etc.

Dstillery_1Habituellement, explique-t-elle, l’inventaire est segmenté en fonction de l’historique du lieu, de l’expérience de la marque et des données sociodémographiques attribuées au code postal. Mais en capturant les données digitales au sujet des personnes passant effectivement sur le lieu d’exposition, l’information devient autrement plus puissante et dynamique. Car ces données sur les comportements de navigation et les centres d’intérêt des utilisateurs d’appareils mobiles pourront être croisées avec les données CRM de l’annonceur ou donner aussi lieu à des analyses prédictives permettant d’identifier d’autres appareils des mêmes populations.

« A partir de ces signaux, il est possible d’extraire des signaux vis-à-vis de la marque et d’optimiser les emplacements publicitaires », explique-t-elle. Les mobiles peuvent être captés à partir d’applications et des publicités bénéficiant d’un opt-in des utilisateurs pour la géolocalisation. Les potentialités pour les marques sont en effet énormes.

 

Lire ici le billet de Lauren Moores publié dans adexchanger.

 

(Image : dstillery.com.)