Dmexco : « Les annonceurs demandent transparence et accompagnement » E. Baudin, Gamned (itw)

septembre 12, 2016

Gamned_open

Les entreprises françaises fournisseurs de technologie pour la publicité et le marketing seront fortement représentées cette année à Dmexco, le rendez-vous annuel international du marketing digital devenu incontournable, qui ouvre ses portes à Cologne mercredi. Une délégation organisée par la société Ratecard, inclura, entre autres, des acteurs phares des secteurs de la donnée, de l’achat publicitaire programmatique, du mobile, de l’habillage, de la création dynamique en temps réel,  et de la vidéo, pour n’en citer que quelques secteurs majeurs, parmi lesquels Eulerian Technologies, Weborama, Ysance, Gamned, S4M, Sublime Skinz et Adventori.

Sur ad-exchange.fr nous vous livrerons tout au long des prochaines semaines des profils d’entreprises, notamment françaises, participant à cette édition avec qui nous aborderons des sujets forts de l’actualité de la publicité et du marketing digital. Nous démarrons cette série avec Edgar Baudin, CEO du trading desk Gamned.

Edgar BaudinGamned est l’une des seules plateformes de publicité programmatique (ou, pour dire simplement, trading desk) encore indépendante travaillant pour les marques et les agences en France, et en Europe. Vous avez enchaîné les annonces le premier semestre, par exemple, avec le lancement d’une offre audio, une autre sur les panneaux d’affichage électroniques, puis encore de publicité native. Faire du programmatique aujourd’hui c’est être sur tous les fronts ?

Oui en effet, il faut s’adapter aux demandes du marché. Le secteur évolue très vite et nous nous devons d’être réactifs. Notre rôle, entre autres, est d’être en veille permanente sur les nouvelles tendances du display. En ce sens, nous proposons à nos clients de tester de nouveaux dispositifs : par exemple, le déploiement de campagnes DOOH, couplé à des campagnes programmatiques géo-localisées web et mobile. L’objectif est de tester ces innovations sur de vraies campagnes pour analyser leur pertinence et leur efficacité.

Quelles sont aujourd’hui les principales demandes des annonceurs en programmatique ? Y a-t-il des solutions, des canaux, des stratégies qui attirent plus que d’autres ?

Deux demandes de la part des annonceurs sont particulièrement récurrentes : le besoin de transparence sur les dispositifs mis en place, et le besoin d’accompagnement. En France, c’est une exigence, et nous observons la même tendance sur les marchés internationaux où nous sommes présents (Europe, Moyen-Orient, Amérique Latine).

Pour répondre à votre seconde question, je dirais qu’il y a deux approches différentes. D’une part, dans la mesure où chaque problématique client est unique, on ne peut pas dire qu’il y ait une tendance sur les stratégies. Si l’on parle de branding on ne va pas faire la même campagne que pour de l’acquisition : la cible sera spécifique et donc le canal sera différent. D’autre part, lorsqu’il y a des innovations purement techniques – accès à un nouveau format de communication comme le DOOH par exemple – alors oui, les annonceurs sont demandeurs et souhaitent le tester.

De manière globale, tous les annonceurs souhaitent mieux comprendre et identifier l’impact de leurs campagnes programmatiques sur leurs prospects. Ils sont donc en demande de toute solution leur permettant d’affiner les KPI de ces campagnes.

Quel est pour vous l’intérêt de participer à un événement comme Dmexco ? Qu’allez-vous y présenter ?

La majorité des revenus de Gamned est internationale : nous avons des filiales dans cinq pays (France, Brésil, Émirats Arabes Unis, Suisse et Belgique) et planifions d’autres ouvertures dans les prochains mois. Dans ce contexte, participer au plus grand événement international de la publicité digitale où seront présents nombre d’annonceurs et partenaires internationaux est une évidence pour Gamned. Dmexco est aussi l’occasion pour nous de lancer notre nouvel outil d’Advertising Intelligence, Insights (démo le mercredi 14 à 13h15) et de le présenter à une cible internationale. Enfin, nous ferons un workshop « focus sur le marché programmatique suisse », jeudi 15 à 12h15, avec comme problématique de fond : comment déployer une campagne à l’international et se positionner face aux grands acteurs internationaux ?

LUL

(Images: Gamned.)