E-commerçant: il est temps de penser à l’application

juillet 21, 2015

Criteo_openLe rapport d’activité sur le commerce mobile publié par Criteo pour le deuxième trimestre de l’année semble édifiant sur ce point: le fait d’avoir une application mobile est un atout de poids pour générer des conversions, bien plus que la seule offre web. Selon ce rapport « certains des plus grands acteurs du commerce en ligne ayant fait du développement de leurs applications une priorité, génèrent près de 50% de leurs transactions mobiles via ces applications. Ce taux de conversion est bien plus élevé que celui généré via la seule navigation mobile ou sur ordinateur. »

Il est ainsi grandement temps pour les e-commerçants de s’y pencher sérieusement, à savoir qu’en France désormais les achats mobiles représentent plus de 20% de l’ensemble des transactions de commerce électronique (contre 34% au niveau mondial), toujours selon Criteo. Il est attendu que d’ici la fin de l’année, le mobile représente 40% des transactions d’e-commerce au niveau mondial.

Le retargeteur a analysé 1,4 milliard de transactions électroniques individuelles représentant plus de 160 milliards de dollars de ventes effectuées pendant un an à l’échelle mondiale. Il constate que 40 % des transactions de commerce électronique impliquent désormais l’usage de plusieurs terminaux (smartphones, desktops et tablettes ) « que les consommateurs utilisent dans différentes combinaisons pour rechercher des produits et prendre leurs décisions d’achat ».

« Le parcours d’achat est de plus en plus complexe, dans la mesure où les consommateurs ont cessé d’utiliser un seul et unique appareil pour effectuer leurs achats » déclare Jonathan Wolf, Chief Product Officer, Criteo. « Pour capter les ventes de e-commerce dans ce nouvel environnement, il est par conséquent indispensable d’offrir une expérience séduisante avec une application et d’établir avec les consommateurs un lien transparent intégrant plusieurs terminaux. »

Criteo_mobile share

D’autres chiffres révélés par ce rapport de Criteo

– En France, les secteurs les plus significatifs de l’usage de mobile par les consommateurs sont la mode, le luxe et le sport, où une transaction sur quatre est à présent générée sur un terminal mobile;

– Les sites optimisés pour le commerce mobile enregistrent un taux de conversion de 3,4 %, contre seulement 1,6% pour les sites non optimisés;

– Toujours en France, les smartphones prennent de l’ampleur, au détriment des tablettes, générant 42% des transactions mobiles;

– Les applications génèrent 47% des revenus mobiles des retailers;

– Dans 46% des cas, le consommateur a consulté le même retailer via plusieurs terminaux avant de réaliser son achat;

– Même après avoir effectué des recherches sur desktop, 23% des consommateurs ont finalisé l’acte d’achat sur mobile (smartphone ou tablette).

Criteo_site optimisé

 

Cliquez ici pour accéder au rapport.

LUL