Éditeurs : 7 recommandations pour améliorer le ciblage de votre audience

mars 16, 2015

Infomous_howitworks_visualLe directeur-général et fondateur d’Infomous, Paolo Gaudiano, est un spécialiste de l’analyse et de la production de contenu en ligne, avec toutes les spécificités que cela implique. Sur le site de son agence située Madison Avenue à New York, on explique de manière tout à fait ludique sa façon de procéder pour mieux se positionner sur la toile lorsque l’on produit ou bien que l’on cherche du contenu – social, fils d’actualité, blogs, commentaires, search… (voir ici à droite).

Il fournit dans un billet publié par MediaPost sept bonnes recommandations à des éditeurs de contenu en ligne pour améliorer leur ciblage d’audience. Les voici :

Vous devez cibler des comportements et non pas des personnes. Au lieu de chercher à mieux comprendre les personnes visitant votre site, concentrez-vous sur ce qu’ils font durant leur visite – par exemple, viennent-ils à partir d’une newsletter ou d’autres pages du site – et à quel moment précisément.

Concentrez-vous sur le présent et non pas sur le passé. C’est en effet d’ailleurs le défaut de beaucoup de techniques de ciblage qui ont beaucoup trop tendance à se concentrer sur ce que le consommateur a fait dans le passé (le retargeting, ça vous parle ?)… Le fait de se concentrer sur le présent signifie que l’on a bien intégré que l’intérêt et les attentes de l’utilisateur changent.

Encouragez l’inattendu. Au lieu de proposer à chaque fois ce qui est logique ou ce que l’on suppose va intéresser la cible en question, donnez marge à l’inattendu et intégrez-le à vos recommandations.

Une moyenne de comportement d’achat ou bien de lecture n’existe pas. Tout simplement parce qu’un même individu achètera en ligne pour de multiples personnes différentes, et non pas que pour lui-même. Et également parce qu’une même personne ne lira pas nécessairement les mêmes choses chaque jour, tout dépendra de son état d’esprit du moment. Il faut donc tenter de proposer la diversité.

Dans le doute demandez, mais de manière discrète. Ce n’est pas mauvais de demander au lecteur ou visiteur de votre site ce qui peut l’intéresser. Ce qui compte est la façon de le faire.

Pensez à la satisfaction de vos lecteurs sur le long terme. Lorsque l’éditeur veut à tout prix tout avoir sur l’instant, il risque plus de perdre que de gagner.

Et concentrez-vous sur la qualité. « In fine, la meilleure manière de rendre vos visiteurs heureux est d’écrire le bon contenu et de créer une expérience utilisateur qui soit positive », résume-t-il.

 

Lire ici son billet.

 

LUL