En 2014, la publicité sur le mobile va doubler son audience

mars 4, 2014

Citrix_Widget_80x80_biggerDeux fois plus de personnes sont en train de voir de publicités sur leurs mobiles cette année en comparaison avec l’année dernière, selon des études conduites par l’entreprise américaine de solutions en cloud computing Citrix. Le reach mobile aurait ainsi été multiplié par 2, mais le volume de données publicitaires reçues par chaque abonné mobile reste cependant assez marginal, soit 2%. De même, seulement 1 abonné sur 20 recevrait aujourd’hui des annonces au format vidéo selon Citrix, alors que la moitié des utilisateurs de smartphones reçoit des publicités. Citrix publie les résultats de son rapport trimestriel d’analyse sur le mobile en même temps qu’une enquête réalisée auprès du grand public, l’objectif étant de mieux comprendre le comportement des utilisateurs mobiles ainsi que les facteurs connexes qui déterminent la qualité d’expérience des services mobiles.

Optibase_Multi-Screen_Enterprise_Mobile_BladeMalgré ce faible volume, les prévisions du rapport sont d’une hausse assez considérable du volume publicitaire sur les mobiles, y compris vidéo, ce qui correspond aux attentes de l’industrie, puisque tout le monde sait que les annonceurs ne sont pas encore tout à fait au rendez-vous, malgré toutes les promesses du mobile et que ce changement est attendu pour 2014. Cette progression devra être en grande partie tirée par la lecture automatique d’annonces vidéo, fonction proposée désormais par Facebook aux annonceurs.

Parmi les applications les plus utilisées sur le mobile, le rapport révèle que celles consacrées aux questions de santé sont parmi les plus dynamiques. De plus, avec l’arrivée des bracelets connectés « les applications de santé vont avoir un impact croissant sur le volume général de données mobiles échangées, ces appareils intégrant un nombre croissant d’applis mobiles de fitness et de santé », estime le rapport.

Une autre catégorie d’application appelée à se développer, ici pas de surprise non plus, est celle des jeux mobiles. « Alors que 10 % des abonnés mobiles jouent déjà à des jeux en ligne, cette catégorie d’applications devrait connaître une forte progression. »

L’échange de données vidéo entre mobiles sera également développé par le fait que les réseaux sociaux eux-mêmes se convertissent de plus en plus à la vidéo. Ceux-ci contribuent actuellement pour 8% de la quantité de vidéo traitée quotidiennement par les abonnés mobiles. « L’introduction l’année dernière du site de partage vidéo Vine de Twitter et l’intégration de la vidéo dans l’application Instagram de Facebook se traduisent par une augmentation spectaculaire du nombre de clips vidéo partagés sur les réseaux sociaux. » Toujours selon Citrix, ce pourcentage varie considérablement d’un opérateur et d’une région à l’autre. Par exemple, les données échangées sur les réseaux sociaux en Europe et aux États-Unis représentent respectivement 18 et 16 % du volume total, conte seulement 4 % dans la région Asie-Pacifique.

Le rapport montre également toute une série de statistiques assez drôles et très instructives sur les « us et coutumes » des abonnés mobiles.

 L.U.L.

mobile-citrix-trends