Etude : en France et au Benelux 55% des acteurs français ont déjà adopté l’achat programmatique

novembre 19, 2014

loadimgLes résultats d’une étude européenne réalisée au printemps 2014 auprès de plus de 660 professionnels à travers l’Europe montrent que l’achat programmatique est désormais un levier  essentiel au succès des stratégies de marketing des annonceurs. «Beaucoup de choses ont été écrites sur ce qu’est l’achat programmatique et sur sa croissance mais jusqu’à aujourd’hui, étonnamment, très peu d’études se sont portées sur les raisons de ce succès et les transformations auxquelles l’industrie fait face actuellement», annonce Graham Wylie, Senior Director, EMEA & APAC Marketing, AppNexus. « Cette étude explore pour la première fois l’achat programmatique au sein de l’environnement plus vaste qu’est le real-time marketing et la convergence entre owned, earned et paid-media ». Près de neuf entreprises sur dix pensent que l’achat programmatique est l’avenir de la publicité digitale. En France et au Benelux, 55% des acteurs ont déjà adopté l’achat programmatique, contre seulement 47% en Europe.

Pour Cyril Zimmermann, Président Directeur Général d’HiMedia, « Le programmatique n’est plus réservé au marché américain. Force est de constater qu’après avoir appris à utiliser l’interactivité des annonces display il y a quinze ans, les annonceurs français ont massivement adopté le Search Marketing, le Retargeting Produit, le Social Marketing, et dernièrement les achats en temps réel (RTB). La rapidité avec laquelle les marques ont  converti une part significative de leurs budgets vers le RTB montre que les acronymes et les néologismes n’ont freiné personne car le gain d’efficacité pour l’annonceur est une réalité. L’accélération de l’innovation n’est donc pas une illusion produite par nos discours hypnotiques de professionnels des services marketing, c’est une donnée industrielle ! »
appnexus-David-BaranesEt pour cause, comme déclare David Baranes, responsable pays France et Europe du Sud, AppNexus « Parce que les consommateurs migrent vers un monde en temps réel, multi-écrans, mobile et toujours connecté, les publicitaires doivent suivre ou risquer de devenir obsolètes. Le marketing programmatique se révèle être le moteur majeur de l’engagement numérique en temps réel ; les analystes prédisent d’ailleurs qu’il représentera jusqu’à 60% de toutes les publicités numériques d’ici 2017.»

 

 

Pierre Berendes