Etude : la moitié des possesseurs de tablette font des achats en ligne entre 17h et minuit

avril 2, 2014

state_of_mobile_advertising_march_2012Une étude européenne révèle que le commerce de détail devient une activité 24h/24 avec un très grand nombre de consommateurs qui font du shopping en ligne, le soir, sur leurs terminaux mobiles. L’étude conduite par Tradedoubler montre également que 40 % de ceux qui dépensent le plus en ligne le font de préférence sur leur tablette et 27 % sur leur smartphone, entre 21h et minuit.

Une récente étude du marché du commerce mobile par Forrester prévoit que 49 % de toutes les ventes en ligne en Europe se feront sur terminal mobile d’ici à 2018. D’où l’importance croissante de la présence mobile des marques pour nouer une relation d’engagement avec les consommateurs sur Internet.

Mobile_Icone« Cette étude souligne combien les marketers et les commerçants doivent faire preuve de polyvalence », indique Pascal Gayat, Directeur France de Tradedoubler. « Les terminaux mobiles permettent de s’affranchir des horaires d’ouverture des magasins. Les consommateurs s’attendent à pouvoir consommer où et quand ils le souhaitent. Les commerçants n’ont d’autre choix que de s’adapter à ce nouvel environnement. En conjuguant forte présence mobile et campagne multicanal intégrée, les commerçants vont pouvoir accroître leur relation d’engagement avec les consommateurs, mais aussi les guider sur le ou les canaux d’achat qui ont leur préférence. »

L’étude de Tradedoubler démontre aussi que les terminaux mobiles renforcent l’efficacité des publicités télévisées. En effet, devant la TV, plus de la moitié des possesseurs de smartphone (57 %) l’utilisent pour des activités en lien avec le programme qu’ils visionnent et 59 % pour acheter un article dont ils ont vu la publicité ; un chiffre qui grimpe à 71 % pour les possesseurs de tablette.

Optibase_Multi-Screen_Enterprise_Mobile_Blade« Du fait de la convergence TV-mobile, l’expérience télévisuelle passive devient interactive », poursuit Pascal Gayat. « Les consommateurs ont pris l’habitude de s’informer sur les produits vus à la télévision, de partager des infos et au final d’acheter en ligne. Aux détaillants et publicitaires de saisir l’occasion d’engager les consommateurs chez eux, quand ils sont disponibles et à l’écoute, avec des offres qui pourront être suivies d’effets immédiatement. »

« Nous savons que de plus en plus de consommateurs utilisent les terminaux mobiles pour s’informer et trouver de nouvelles inspirations. C’est là qu’il faut être désormais pour établir une conversation avec eux et les guider dans le processus d’achat », conclut Pascal Gayat.

Pierre Berendes