Événement : La vidéo programmatique négociée en face à face

mai 3, 2016

Sticky_roadshow_open

En plein essor de l’automatisation de la vente et de l’achat média, un des acteurs clés de l’industrie de la technologie pour la vidéo programmatique – la plateforme supply side (SSP) vidéo Stickyads.tv – organise un événement pour réunir physiquement acheteurs et vendeurs. Ces « 1 to 1 roadshows » sont de véritables réunions B2B organisées à l’échelle de l’Europe par la plateforme pour réunir éditeurs (les principales chaînes télé mais aussi différentes régies proposant de l’inventaire vidéo) et acheteurs (agences et trading desks, essentiellement) autour de la table. Le prochain rendez-vous est prévu à Paris, le 10 mai. Nous avons souhaité en savoir plus en interrogeant Marie Giesbert, directeur marketing de Stickyads.tv.

Marie Giesbert_portraitLe programmatique consiste en l’automatisation des transactions d’achat et de vente d’inventaire publicitaire. Vous organisez un événement pour mettre en contact physiquement l’offre et la demande. Pourquoi ?

C’est effectivement le cas, mais le cœur du sujet est le média et l’audience qui y est associée. Pour un éditeur, comment faire la promotion de son contenu et de son mediakit lorsque l’on sait que l’acheteur aura lui a parcourir de longues listes d’URL dans la plateforme de son DSP ? Se rencontrer physiquement est essentiel pour permettre aux éditeurs de présenter leurs nouvelles offres et comprendre les besoins des acheteurs. L’exécution se fait ensuite en programmatique.  Pour acheteurs et vendeurs, se rencontrer physiquement notamment autour de notre 1to1 Roadshow, c’est l’opportunité de faire un tour d’horizon des acteurs qui comptent sur le marché, de conclure des deals, de renforcer des relations commerciales, en une (intense) demi-journée placée sous le signe du business et de la convivialité.

Dans le cadre de ce « 1 to 1 Roadshow » vous cherchez à attirer des acheteurs pour qu’ils viennent s’entretenir avec les éditeurs clients de Stickyads.tv, c’est-à-dire des producteurs de contenu vidéo, dont des chaînes et groupes télé tels que TF1, M6 ou France Télévisions, qui se servent de la technologie d’automatisation que vous leur proposez pour offrir leur inventaire. Pouvez-vous nous expliquer ce qui est effectivement négocié dans le cadre de ces rendez-vous et comment est-ce mis en place ensuite ?

C’est la deuxième année que nous organisons le 1to1 Roadshow à Paris et c’est l’occasion pour nos clients éditeurs de présenter leur mediakit, leurs nouvelles offres, tandis que les acheteurs leur feront part de leurs besoins pour les campagnes à venir. Audience, contexte, prix, priorité (1st look), ajout de data ou non, etc. sont les critères passés en revue pour finalement arriver à un accord. Plus concrètement, après l’évènement, l’éditeur va rentrer les paramètres du Deal ID négocié avec l’acheteur dans notre plateforme, ce qui va générer un ID de Deal. Il l’enverra au buyer qui pourra ainsi le set-uper dans la plateforme de son DSP.

Le set-up de l’évènement est le suivant : chaque éditeur se voit attribuer une table à laquelle seront conviés successivement les acheteurs (agences, trading desks, annonceurs…) pour des rounds de 20 minutes. Comme le veut notre positionnement de technologie de trading et non d’intermédiaire, nous n’intervenons pas lors de ces meetings, sauf cas particuliers pour faciliter le dialogue et l’échange (questions techniques par exemple) à la demande des participants.

Pouvons-nous affirmer que ce road show est une sorte de speed dating de deals ID ?

C’est tout à fait ça ! À ceci près que l’on ne promet pas aux participants de trouver l’âme sœur mais plutôt leur « Best programmatic video date ever » comme nous les appelons chez StickyADS.tv. Un peu moins romantique certes, mais autrement plus efficace pour développer le business de la vidéo programmatique !

Dans le site dédié à cet événement, vous évoquez sans cesse le programmatique direct. Pouvez-vous nous expliquer ce que cela veut dire ? Cheminons-nous vers la fin des places de marché ouvertes d’après vous ?

Nous pensons que le modèle de l’open exchange ne correspond plus aux attentes et besoins des éditeurs et qu’il est aujourd’hui daté. Les éditeurs ont besoin de contrôle et de transparence pour monétiser leur actif le plus précieux : le contenu vidéo. C’est en cela que nous offrons un logiciel leur permettant de créer leur propre Private Exchange vidéo, une place de marché qui leur ressemble, dans laquelle ils mettent en place leurs propres règles business. A contrario du modèle de l’open exchange, nous croyons en une relation désintermediée et directe entre acheteurs et vendeurs et c’est en cela que nous encourageons les éditeurs à set-uper des Deals IDs directement avec leurs clients pour maximiser la valeur de leurs offres commerciales.

Stickyads_opennfin, vous aviez déjà réalisé une première édition en 2015. Cette année vous déployez ce concept dans cinq capitales européennes, Milan en Italie et Hambourg en Allemagne ayant déjà eu lieu. En deux mots, quelles leçons principales tirez-vous de ces expériences ?

En 2015, nous avons lancé le pilote du concept en Allemagne (Hambourg), puis Paris, Amsterdam et nous avons terminé l’année en beauté à Milan. S’il y a bien une leçon que nous avons retenue, c’est qu’il fallait reconduire l’évènement en 2016 : nous avons vu l’impact business pour nos clients éditeurs juste après chaque évènement, la preuve que cela fonctionnait et bien sûr, ils nous le redemandaient. Nous avons donc gardé le concept mais nous l’avons rebrandé, créé un site dédié avec module d’inscription, et mis en place un partenariat avec le média anglais Video Ad News pour permettre à nos invités d’avoir de la visibilité presse autour de l’évènement.

Nous avons également compris que nos clients et partenaires étaient demandeurs d’informations concernant notre technologie, nous avons donc ajouté une session baptisée « Tech it Easy » au cours de laquelle notre équipe produit rencontre lors du speed-dating éditeurs et acheteurs pour leur présenter nos nouveautés et répondre à leurs questions techniques.

Cette année, nous avons ajouté de nouvelles dates et notre Roadshow posera ses valises à Londres et à New York en complément des autres villes où nous ferons notre deuxième apparition. Et en 2017, direction… Sidney !

(Images : Stickiads.tv.)