Facebook cessera d’être « le seul » à attirer des dollars vers le programmatique mobile

octobre 16, 2015

Facebook_lead ads

Cette année on consacrera plus de dollars à la publicité achetée via des canaux programmatiques sur mobile ($ 9,33 mrds) que sur desktop ($ 6,10 mrds) aux Etats-Unis. C’est une première. Ces projections ont été dévoilées cette semaine par eMarketer et viennent s’ajouter à toutes les tendances qui prouvent que le mobile – tout comme le programmatique – n’est pas une mode, mais un changement des usages et des pratiques qui s’installe dans la durée. De même, le mobile cesse cette année d’être un terrain d’expérimentation des outils programmatiques pour en devenir le principal canal. La publicité display mobile achetée via des canaux programmatiques représentera cette année 60,5% du total de ce qui est consacré à la pub automatisée. Pour eMarketer, si l’un des principaux et plus puissants moteurs de ce phénomène est Facebook, tel ne sera plus le cas à l’avenir : l’engouement de différents éditeurs et développeurs d’applications pour le mobile enlèvera de Facebook ce rôle quasi exclusif. Plus de détails ici.

LUL