iAd : Apple prépare son propre ad-exchange pour vendre les pubs In-App sur iTunes Radio

décembre 16, 2013

iAdL’équipe en charge de iAds chez Apple vient de se voir confier une nouvelle mission : vendre de la publicité sur iTunes Radio. Alors que les équipes commerciales sont en train de renforcer l’inventaire radio d’Apple, l’entreprise est en train de mettre sur pied un ad-exchange destiné à automatiser le négoce de son inventaire publicitaire in-app. L’information vient tout juste d’être révélée par nos confrères des  AdWeek. Apple n’a pas souhaité commenter cette information.

L’arrivée d’Apple dans le secteur du RTB ne fait depuis de nombreux mois aucun doute. Les seules questions que l’on peut se poser c’est quoi, quand et comment. Voici donc quelques pistes pour y mieux voir.

Il s’agit donc d’une nouvelle priorité pour l’équipe de iAd, une demande expresse d’Eddy Cue le « head of software » d’Apple. Face à la concurrence de Pandora et autres Spotify, l’accent est mis sur le service iTunes Radio et non pas sur les publicité in app. Le message est clair  » si vous ne travaillez pas sur iTunes Radio alors tout ce que vous faites ne sert à rien pour l’entreprise ».

apple-iadLa division iAd a connu de nombreux changement depuis sont lancement en 2010. Son équipe commerciale s’est d’abord chargé d’accompagner les développeur dans la monétisation de leurs applications. L’écrasante majorité des revenus provient d’ailleurs de la plublicité In-App. Alors qu’Apple tente de générer des revenus supplémentaire depuis le lancement de son service iTunes Radio lancé il y a quelques semaines, il faut faire comme la concurrence qu’il s’agisse de Pandora ou Spotify : recruter des milliers de commerciaux pour capturer la mane des investissements publicitaires sur la radio traditionnelle. Sur ce point là Apple est en retard c’est pour cela que l’entreprise mise tout sur l’automatisation de la vente via une plate-forme RTB. Si l’ad-exchange devrait voir le jour début 2014, ce qui n’est pas encore tout à fait clair c’est sir ce dernier sera limité au mobile ou bien si tous les terminaux apple, y compris le service Apple TV pourrait bien être visés.

Pour les annonceurs ce n’est pas un problème. Les outils en libre service d’Apple sont déjà très populaires. L’ouverture d’iAd sur les ad exchange c’est surtout la promesse de toucher un bien plus grand nombre d’annonceurs et aussi de voir les prix baisser pour les acheteurs.

A suivre très pochainement,

Pierre Berendes