La génération Z et la pub : gare aux formats invasifs, attention à l’esthétique et vive le média traditionnel (étude)

février 20, 2017

Etude Kantar_Milward, génération Z.

Ils ont entre 16 et 19 ans, ne sont pas très regardant sur ce qu’ils partagent sur les réseaux sociaux (44% seulement font très attention à ça) et ne sont pas des fous de selfies (23% seulement déclarent aimer cette pratique). Ils ont en commun, en revanche, de se servir pleinement de leur smartphone, que ce soit pour consommer du contenu, y compris vidéo et télé, pour échanger avec les autres ou pour organiser leur quotidien.

Kantar/Millward Brown reviennent cette fois-ci avec une enquête sur les perceptions au sujet de la publicité en ligne de ces jeunes « mobiles first » appartenant  à la « génération Z ». Les recommandations de l’étude sont édifiantes :

– Même s’ils vivent avec leur smartphone, d’autres canaux d’interaction plutôt traditionnels sont à prendre sérieusement en compte avec eux. Selon ce rapport, les Z sont « généralement plus ouverts aux publicités en plein air et à la télévision qu’aux annonces numériques, même s’ils passent plus de temps en ligne »;

– Ils ont l’habitude d’échapper systématiquement aux vidéos publicitaires, gare donc à l’instream non skippable: « Cessez d’utiliser des formats en ligne invasifs, non-skippable qui sont détestés par toutes les générations, en particulier ceux de la génération Z. Embrassez le branded content, qui est un format plus populaire. Rendez les annonces interactives et utilisez des formats en ligne innovants comme des vidéos de récompenses mobiles » ;

– Les Z accordent beaucoup de valeur à la musique et aux médias sociaux: il faut donc faire très attention, dans ses créations, à la musique et à une esthétique qui ait du sens pour eux.

Etude Kantar_Milward, génération Z.

Plus de détails ici.

(Images issues de « AdReaction – Gen X,Y and Z », Kantar/Milward Brown, 2017.)