L’avenir de la publicité en ligne passe-t-il par les réseaux sociaux ?

mai 16, 2014

Bob Buch_SocialWireNul doute que d’ici peu les réseaux sociaux seront les plateformes et environnements champions, et de loin, de la publicité en ligne. Du moins de l’avis de Bob Buch, CEO de SocialWire. Selon lui, les réseaux sociaux battront même les acteurs actuels des ad exchanges. Ce qui les empêche pour le moment de le faire sont leurs propres programmes et interfaces qui accueillent et permettent l’activation des publicités. Mais dès qu’ils auront réussi à les transformer « en quelque chose qui se ressemble plus à une plateforme en Real Time Bidding, rien ne les arrêtera », dit-il.

La raison est simple : les réseaux sociaux ont déjà gagné là où les ad exchanges rament : le mobile et la donnée.

Les réseaux sociaux n’ont aucune difficulté pour identifier les utilisateurs, quel que soit l’appareil, dans la mesure où il faut être enregistré – logué – pour pouvoir y accéder. Ils sont par conséquent tout le temps connectés et identifiés. « Cet avantage, à lui seul, est suffisant pour faire en sorte que les plateformes sociales deviennent de facto l’avenir de la publicité display. »

En effet, rien de plus facile que de servir à ses membres une publicité, ou de faire du retargeting, ou une analyse globale de leur comportement sur tous les écrans…

Mais il y en a plus. Alors que dans le retargeting classique la donnée est quasiment éphémère, si elle n’est pas reliée à la vraie 1st party de l’annonceur, dans un environnement loguée elle a beaucoup plus de valeur.

Facebook-exchange (1)A ce propos, Bob rappelle que Facebook est déjà allé bien plus loin que FBX en matière de retargeting, en lançant il y a un mois son « Website Custom Audiences » (voir notre article sur le sujet). Plus qu’un simple retargeting display – comme celui proposé aux annonceurs par FBX – cette solution permet de le faire quel que soit l’appareil ou l’environnement d’origine et d’enrichir avec l’historique dont dispose Facebook: ainsi, même une recherche faite par un mobinaute sur une application de l’annonceur pourra aboutir à un message de retargeting sur le news feed de Facebook. Cette solution consiste à attribuer un pixel de retargeting  à l’annonceur qui, en le plaçant sur son site ou application lui permet de suivre les visiteurs de son site ou application mobile plus tard sur Facebook, et de leur afficher des publicités en lien avec leur recherche.

« Le WCA permet aux commerçants de retargeter toute personne qui ait visité son site, qu’elle soit loguée ou pas, et de s’appuyer sur toutes les données Facebook au sujet de cet utilisateur pour ensuite les trouver dans n’importe quel appareil. C’est le Graal du retargeting display et Facebook, Twitter et autres plateformes basées sur des enregistrements sont les seules placées pour l’avoir », conclut-il.

L.U.L.