Le chiffre qui tue : 61,5% du trafic mondial sur internet vient des robots

mars 18, 2014

NoRobots-300x277On aurait pu avoir peur en regardant sans réfléchir les chiffres qu’ils nous ont dévoilés au sujet des robots: selon une étude menée par Incapsula englobant 1,45 milliards de visites sur 20 mille sites durant 90 jours, 61,5% des visiteurs sont en réalité des robots, et non pas de vrais internautes. Mais attention : Incapsula compte dans ce chiffre aussi ce qu’elle appelle les « bons robots », c’est-à-dire, les robots servant à l’indexation de sites par les moteurs de recherche. Sur ces 61,5%, la part correspondant aux logiciels malveillants serait de 31%.

Le trafic généré sur le web par des logiciels et de moteurs de recherche aurait ainsi grandi de 21% en 2013, comparé à 2012, et surtout grâce à l’effet des « bons » robots, selon l’étude. La part des logiciels malveillants (31%), quant à elle, se serait stabilisée. Et, bonne nouvelle, l’activité des générateurs de spams a baissé de 2% en 2012 à 0,5% en 2013.

bot-protectionLes explications plausibles pour cette hausse d’activité des « bons robots » sont deux, selon l’étude : d’une part, l’émergence de nouveaux services du type moteurs de recherche, qui peuvent  générer de 30 à 50 visites par jour, d’autre part, des cycles de visites standard des bons robots de plus en plus courts, afin d’augmenter les taux, résultant en trafic supplémentaire. Incapsula dresse d’ailleurs une liste d’une dizaine de « bons robots » qui font fonctionner les différents moteurs de recherche et réseaux sociaux.

Toutes ces apparentes bonnes nouvelles ne doivent cependant pas cacher le fait que l’activité plus sophistiquées de hackers est en hausse de 8%, selon toujours l’étude d’Incapsula. Classés sous l’étiquette « Autres Imposteurs », il s‘agit de robots et logiciels malveillants qui ne revendiquent pas une identité ou « image de marque » et qui tentent de se faire passer par quelqu’un d’autre, comme un moteur de recherche, ou agent « légitime » des services proposés sur Internet. Ces robots seraient souvent créés pour des actions très ciblées et hautement « pro ».

Incapsula est une entreprise israélienne, bien représentée aux Etats-Unis, en Europe et en Asie, fournissant des solutions de sécurité, de performance et  de cloud computing  pour les sites web. La start-up vient d’être rachetée par Imperva, fournisseur de data centers et de sécurité des données.

L.U.L.

bot-traffic-report-2013