Le programmatique déjà majoritaire aux USA et bientôt 56% de part de marché en France

octobre 15, 2013
Le rapport de Magna Global.

Le rapport de Magna Global.

La vague d’achats programmatiques compte désormais pour plus de la moitié du marché en ligne aux Etats-Unis, selon une étude de Magna Global, une unité du groupe Interpublic. L’étude revoit drastiquement à la hausse le taux de croissance de ce type d’achat : le double de ce qui avait été prévu au début de l’année, soit une performance qui devrait atteindre les 7,4 milliards $ cette année, contre les 3,4 milliards $ initialement prévus. Dans ce contexte, le RTB – l’achat en Real Time Bidding, le système d’enchères en temps réel –  compterait pour un peu plus de la moitié, soir 3,9 milliards $.

Ainsi, non seulement l’achat d’espaces publicitaires pour du display réalisé de façon automatique à travers les places de marché en ligne est une pratique devenue majoritaire aux Etats-Unis et son taux de croissance dépasse toutes les attentes : l’étude estime qu’en 2017 il représentera 83% de l’achat média dans le digital !, soit une bagatelle de 17 milliards $, dont 10,5 milliards $ seraient faits en RTB. L’étude confirme cette tendance prévoyant une « croissance robuste dans la mesure où les éditeurs, les annonceurs et les agences sont en train d’adhérer aux technologies d’achat programmatique ».

Les analyses de Magna Global évaluent cette véritable révolution par format publicitaire et par environnement. Ainsi l’achat en programmatique de display pour les PC (bannières et médias sociaux) décroît, représentant 72% du budget total en programmatique, au lieu de 83% en 2012. A l’inverse, les vidéos et les publicités pour mobile sont en train de grimper. En tout, pour 2013, 58% des displays pour PC seront achetés en programmatique,  25% des displays vidéos et 68% des displays mobiles. En 2017, cette proportion devrait passer à 87%, 69% et 88% respectivement.

La France est parmi les pays où le programmatique va grimper le plus !

L’étude de Magna Global représente aussi une bombe pour les marchés européens et asiatiques. Les analysant pour la première fois, l’entreprise projette pour 8 pays en plus des Etats-Unis une croissance de 60% du programmatique cette année en comparaison à 2012. 51% de ce volume estimé à 12 milliards $ pour cette année seraient générés en RTB.

La France, aux côtés du Royaume-Uni, des Pays-Bas et de l’Australie, serait l’un des marchés où l’achat programmatique deviendra le plus proéminent dans les court et moyen termes, avec un taux de pénétration projeté à 56%, derrière seulement le Royaume Uni (59%) et les Pays-Bas (60%).

L.U.L.

Global Programmatic Spend (Graphic: Business Wire)

Global Programmatic Spend (Graphic: Business Wire)

U.S.: Programmatic Share (Graphic: Business Wire)

U.S.: Programmatic Share (Graphic: Business Wire)