Le temps et l’attention comme critères de facturation des campagnes

décembre 23, 2015

The Economist_cover

The Economist suit l’exemple du Financial Times est adopte le coût par heure comme nouveau critère de facturation de campagnes publicitaires de bannières display sur le web et au sein de leur application mobile, informe Digiday.

Le critère intrinsèque à ce type de facturation est celui de l’attention du lecteur, qui suppose que la publicité reste à sa vue « active » durant au minimum cinq secondes, selon ce qu’explique à Digiday le responsable mondial de revenus digitaux à The Economist, Ashwin Sridhar.

Une vue active suppose que le lecteur fait défiler la page, tape sur le clavier, bouge sa souris etc. Bien entendu, le standard exigé par l’IAB doit être respecté.

Plus de détails ici.

 

LUL