Les 5 défis de 2015 pour les éditeurs : desktop, visibilité, fraude, social et programmatique

décembre 23, 2014


2015
Alors que la page 2014 se tourne, il est grand temps de penser comment on pourra faire de 2015 un année encore meilleure. En observant nos titres, le meilleur des articles que nous avons diffusé au cours des 12 derniers mois, nous proposons cinq défis majeurs pour les éditeurs. Certains sont répétitifs mais tous restent importants à nos yeux.

1 – Gérez votre trafic web desktop

Alors là vous aller me dire que c’est facile et qu’on le fait déjà depuis des années. Sauf que le nombre d’outils disponibles et les nouvelles solutions existent alors que le desktop ne figure pas toujours en tête de vos priorités. Il est certain que le trafic reste important mais la question est est-ce que vous utilisez bien correctement ce type d’écran. Pourtant le trafic direct pourrait certainement être mieux analysé et vous donner des informations sur les motivations de votre audience. Le sources de trafic provenant des réseaux sociaux et des moteurs de rechercher demeurent encore une source de croissance pour la plupart des éditeurs de site. Ainsi, 81% des éditeurs  qui ont le plus fort pourcentage de visiteurs fidèles et répétés enregistrent d’avantage de trafic de la part de blogs et de réseaux sociaux que la moyenne. Mieux encore, 40% de leur trafic provient des moteurs de recherche selon une étude de Viglink & Netpop.

2 – La visibilité

Si vous avez un peu lu ad-exchange.fr ces derniers mois, vous avez certainement pu noter cette tendance au sein de l’industrie, et les annonceurs sont désormais en attente de réponses à ce niveau. Même Google a révélé il y a quelques semaines que le taux de visibilité sur son réseau publicitaire display était de l’ordre de 50% donc qu’une bannière sur deux n’était jamais vue. Si vos revenus proviennent beaucoup de l’inventaire sous la ligne d’affichage (below the fold), il n’est pas certain que ces emplacements continuent d’exister. Il est donc essentiel que les éditeurs mettent en place dès 2015 une stratégie basée sur la visibilité de leur inventaire. Sur ce point-là les deux plus importantes régies programmatiques hexagonales, Audience Square et La Place Média, ont déjà pris les devant différenciant leur type d’inventaire et proposant d’enchérir sur des emplacements ayant un certain niveau de visibilité.

robot3- Gagnez la bataille contre les robots et la fraude

Le principe de précaution doit demeurer pour se protéger contre le trafic frauduleux. Selon plusieurs études, le trafic non humain est à l’origine de plusieurs centaines de millions d’Euros de gaspillage. Il est important que les éditeurs garantissent qu’une impression publicitaire mise en vente soit de qualité. Ainsi, Appnexus a lancé depuis quelques semaines une version bêta d’un outil d’audit des inventaires qui permet d’en assurer le bon niveau de qualité. Chez La Place Média, en cas de doute, l’impression publicitaire n’est tout simplement pas commercialisée. C’est très sage et permet d’afficher plus de 99% d’inventaire humain. Cela permet aux annonceurs de minimiser leur risque.

4 – Pensez social et partage

Le social est de plus en plus important. En moyenne, les éditeurs français ont plus de la moitié de leur trafic qui provient des moteurs de recherche et des réseaux sociaux. Il est donc important de faire la promotion du partage de votre contenu directement sur votre site. Optimiser son site pour en favoriser le partage constitue une stratégie gagnante pour accroître son audience de façon saine et pérenne. N’oubliez pas que plus de 71% des partages se font sur le Dark Social à savoir les emails et les chats. De plus 82% des partages se résument à un simple copier-coller. C’est donc bien plus important que Facebook et souvent vous le sous-estimez car c’est assimilé à du trafic direct. Bref, passez du temps à mieux comprendre le comportement de vos visiteurs. Alors que l’on se focalise sur le « light social » en particulier Facebook et Twitter n’oubliez pas de faire un tour du côté obscur de la force.

graph-programmatic5- Misez à 200% sur le programmatique

Vous le savez déjà, le programmatique c’est votre destin. Ainsi, le marché devrait encore augmenter de 50% en 2015 selon eMarketer. Alors, si vous n’avez pas encore trouvé les bons partenaires, il est grand temps de s’y mettre à 200%. N’oubliez pas de protéger votre inventaire contre la fraude, les robots et mesurez la visibilité pour améliorer la qualité de vos emplacement publicitaires. Assurez-vous enfin du niveau de transparence de vos partenaires…

En résumé, pour réussir 2015, n’oubliez pas le desktop, assurez-vous du niveau de visibilité de vos inventaires, protégez-vous contre les robots, favorisez toujours plus les partages et enfin soyez à fond dans le programmatique direct ou RTB.

Pierre Berendes