Quand les éditeurs vont-ils proposer des packs pour le programmatique ?

octobre 17, 2013

social_network_255397131Les éditeurs doivent protéger la valeur de leurs audiences contre le diktat des acheteurs, afin de sauvegarder leurs rendements dans l’univers de l’achat programmatique. L’affirmation est du responsable éditeurs de Google, David McMurtrie. Pour lui, les éditeurs doivent désormais trouver de  nouvelles façons de débloquer la valeur de leurs audiences, par la création de packages uniques à commercialiser, par exemple, plutôt que d’offrir leur inventaire à la « marchandisation ».

Véritable fondement monétaire de la publicité programmatique, la valeur de l’audience ne devrait donc plus, en d’autres termes, être définie par les règles de l’offre et de la demande, comme c’est le cas du RTB aujourd’hui, mais imposée par les fournisseurs d’inventaires aux marques et agences. Ils pourraient par exemple proposer des packages avec des valeurs seuil minimales qu’ils définiraient. « Le pouvoir et le contrôle appartiennent aux acheteurs aujourd’hui – ils choisissent l’audience et le prix, ils sont en train de vous dicter – vous éditeurs – la valeur de votre contenu et inventaire. Vous devez combattre cela », dit-il lors d’une rencontre organisée à Londres par l’Association des Editeurs en ligne, nous a rapporté The Drum.

Pour le responsable éditeurs de Google, ceux-ci ne devraient pas non plus séparer leurs audiences selon qu’elles sont mobiles ou desktop, mais adopter un ethos multiscreen.

L.U.L.