Mobile : 5 enseignements à tirer en matière de publicité vidéo sur le mobile

juin 11, 2014

mobileVous avez compris : la publicité vidéo est le sujet du moment. Face au développement à la fois de la consommation de vidéos en ligne, notamment sur les écrans mobiles, et des échanges du marché publicitaire, l’Association de Marketing Mobile (à vocation mondiale) a réalisé une étude pour comparer l’impact et la performance de la publicité vidéo mobile selon plusieurs critères : la longueur et le format de la publicité ; le moment de la journée ; s’il s’agissait de publicité dans une application ou dans le web mobile ; le système iOS ou Android et, enfin, s’il s’agissait d’un smartphone ou d’une tablette.

mobile-advertising2L’étude a analysé les impressions publicitaires de six importantes plateformes d’éditeurs vidéo (AdColony, BrightRoll, Brightcove, Hulu, Tremor Video et Videology) durant le mois de mars 2013, soit 559 millions d’impressions. L’étude a mesuré : les taux de complétion (ou taux de finition de visionnage qui est la part des individus exposés à une vidéo publicitaire qui la visualisent jusqu’au bout), les taux de clics et le rapport entre les publicités que l’on peut éviter (« skippable ») de celles que l’on ne peut pas.

Pas de surprise, les publicités in-app ont largement dominé (3 in-app contre 1 web), la majorité a été servie dans des smartphones, le système iOS a compté pour 80% du volume des publicités analysé et les publicités « skippable » ont représenté un tiers du total.

Voici les 5  enseignements :

–  Les taux de clics les plus élevés ont été observées pour des publicités qui incluaient des prix ou récompenses à ceux qui la visionnaient jusqu’au bout, suivies des publicités vidéos que l’on ne peut pas éviter… (triste enseignement quelque part….)

MMA_Benchmark_1

– L’engagement reste cependant jugé assez conséquent pour les publicités que l’on peut éviter (skip) malgré le fait justement que l’on puisse les ignorer et un réel taux de complétion extrêmement bas, ce qui indique que la publicité a été certainement pertinente pour ceux qui ont décidé de ne pas l’éviter;

MMA_Benchmark_2

MMA_Benchmark_2bis

– Les taux de complétion des publicités vidéo mobile restent assez stables (quelle que soit la longueur) mais les taux de clics ont baissé pour les publicités de plus de 30 secondes (à savoir que plus de la moitié des publicités évaluées avaient moins de 15 secondes) ;

– Un engagement élevé a été observé tard la nuit, à nuancer pour les tablettes ;

– Comme pour les autres formes de publicité, la performance des publicités vidéo mobiles baisse avec une fréquence excessive.

Pour accéder à l’intégralité de l’étude, cliquez ici.

LUL