Mobile : Opera Mediaworks cherche à acquérir de nouvelles start-ups

avril 1, 2014

La plateforme publicitaire mobile Opera Mediaworks serait en train de préparer de nouvelles acquisitions de start-ups du mobile, selon l’interview réalisée avec son PDG Mahi de Silva par adexchanger.

Deux créneaux semblent intéresser particulièrement le groupe : le développement des téléchargements d’applications et une expansion géographique avec des partenaires qui soient matures. « Quantité d’entreprises regarde la Chine et l’Inde, mais l’adoption de la data par ces marchés est beaucoup trop lente et l’utilisation des smartphones, à la traîne », commente-t-il.

Opera Mediaworks 1

La plateforme offre aux annonceurs de l’inventaire mobile de 14 mille sites et applications dans le monde (soit 425 million de visiteurs uniques). Aux éditeurs, elle permet de se connecter avec une centaine de régies, et la possibilité d’ouvrir leur inventaire également en RTB.  Selon de Silva, Opera Mediaworks devrait atteindre 1 milliard $ de budgets publicitaires dépensés au sein de sa plateforme « et notre capitalisation s’approche des 2 milliards $ ». Ce qui veut dire que « nous sommes en mesure de piloter des transactions avec des montants assez considérables ». Selon le PDG, des annonces seront faites cette année.

Opera Mediaworks 2

Créée par l’éditeur norvégien Opera, Opera Mediaworks et indépendante depuis 2013, après l’acquisition de 6 entreprises à partir de 2010. Elle est installée en Californie, avec des bureaux à New York, Londres et Buenos Aires.

Cliquez ici pour lire l’intégralité.

L.U.L.