N’existe-t-il pas autant de DMP que d’offreurs sur le marché ?

février 10, 2014

marketers-overview-2La gestion des données est certainement la tendance forte de cette année 2014. Il est maintenant impossible d’assister à un salon ou à une conférence sans parler de big data. Aussi, l’abrévision DMP qui signifie Data Management Plateform est utilisée à tout va, si bien que l’on a tendance à croire que toutes les DMP se valent et sont semblables. Erreur. On peut au moins distinguer deux types de DMP qui s’adressent à deux typologies de clients distinctes: les éditeurs et les annonceurs.

Les marques représentent la demande

Pour un annonceur, la DMP est un lieu central pour organiser les données de ses clients et des données décisionnelles sur les clients potentiels, ses prospects .À bien des égards , la DMP ressemble à un système de CRM. La principale différence étant que la configuration de CRM en général n’est pas connectée aux prospects comme, par exemple, pour les campagnes d’email.

Une DMP, en revanche, est conçue pour le monde du marketing en temps réel et permet un large éventail de campagnes de marketing. Par exemple, une banque peut compter sur sa DMP pour diffuser des campagnes display uniquement sur les utilisateurs de cartes de crédit qui sont déjà clients et qui disposent de grands antécédents de crédit .

iStock_000006412772XSmall_1DMP et éditeurs
Pour un éditeur, donc du côté de l’offre, une DMP est un moyen d’augmenter ce qu’on sait au sujet de ses visiteurs. Ceci est particulièrement utile pour avoir un eCPM le plus haut possible.

Par exemple, un éditeur pourrait utiliser des données 3rd party et vendre cette audience plus précieuse. Pensez à un site de comparaison de prix en utilisant une DMP pour enrichir ce qu’il sait au sujet de son audience en ajoutant des données démographiques à partir d’un agrégateur de données de tiers, tels que eXelate ou BlueKai .

Ces deux scénarios d’utilisation très différentes se traduisent dans des DMP qui sont spécialisées pour des objectifs différents. Les DMP éditeur se concentrent principalement sur ​​l’extraction de valeur à partir d’un ensemble limité d’impressions. Ils se concentrent sur une étroite intégration avec l’ad server de l’éditeur. Les DMP annonceurs se concentrent sur ​​l’extraction de la plus grande valeur d’un approvisionnement quasi illimité d’impressions publicitaires. Ils ont besoin d’identifier leur cible.

 

Pierre Berendes