Il faut aller bien au-delà de la visibilité…

juillet 24, 2015

IAS_about_careers_01Le patron du bureau britannique d’Integral Ad Science, le spécialiste en analyse de la visibilité et dans le combat contre la fraude des fausses impressions en ligne, Niall Hogan, nous livre une analyse très stimulante à un moment où on ne parle que de la visibilité des campagnes. Selon lui, il faut que les annonceurs aillent au-delà du seul volet visibilité, qu’ils analysent d’autres aspects, car « même une campagne avec une visibilité excellente peut être compromise par d’autres problèmes », à savoir :

IAS-contextual-relevance– Un contexte inapproprié : même dans le plus premium des sites, avec la meilleure visibilité, si votre publicité est affichée juste à côté d’un article défendant le contraire de ce que vous proposez, le pari est perdu d’avance ! Le contexte compte et le fait de savoir s’il est approprié au pas va dépendre de chaque campagne, chaque thématique, chaque produit promu… C’est un réglage fin qui est exigé ici du marketeur. Niall Hogan donne quelques bons exemples pour illustrer ses propos.

– Un contexte déjà surchargé d’autres publicités : même si la visibilité est excellente, la marque pourra souffrir si sa pub est affichée sur une page déjà beaucoup trop chargée de messages publicitaires… qui a de fortes probabilités d’imposer une mauvaise expérience de navigation à l’utilisateur.

– Un emplacement inadéquat: les annonceurs doivent surveiller l’emplacement des messages publicitaires et non seulement s’ils sont visibles ou pas, car tous ne suscitent pas le même intérêt et ne génèrent pas le même impact. De plus, un site mal dessiné ou pauvre, peut avoir une conséquence négative sur l’image de la marque.

 

Lire ici le billet de Niall Hogan publié par The Drum.

 

 

LUL

 

(Images : integralads.com.)