Pour Rubicon Project, il faut transformer la publicité en information (suite itw)

février 7, 2017

Project Awesome, Rubicon Project.

Suite de l’interview de Tom Kershaw, directeur produits & ingénierie de Rubicon Project.

Depuis quand êtes-vous en train de tester « Project Awesome » ? Avez-vous déjà une idée de l’adhésion que cette initiative suscite ?

Tom Kershaw, directeur produits & ingénierie de Rubicon Project.

Tom Kershaw, Rubicon Project.

Créer les moyens d’une conversation durable entre des milliards d’internautes, des millions de créateurs de contenu et des annonceurs n’est pas une mince affaire. Nous sommes fiers d’avoir entrepris cette démarche et nous sommes impatients d’obtenir l’avis aussi bien des utilisateurs, des annonceurs que des éditeurs ou encore des différents acteurs du secteur. Tel qu’il existe aujourd’hui, Project Awesome n’est en aucun cas un produit final – il ouvre le débat concernant la transformation de la publicité en information et sa transmission en tant que service aux consommateurs. Nous souhaitons accomplir cela correctement – c’est notre premier produit dédié au consommateur et nous en prévoyons encore d’autres afin de changer l’environnement de la publicité digitale pour de bon. Cette version bêta privée du produit nous permet de définir les bonnes attentes et de contrôler le déploiement afin que d’obtenir le produit adéquat. Nous prévoyons d’exécuter la version bêta privée jusqu’à ce que le produit soit prêt.

Pour demander une invitation à notre bêta privée, veuillez suivre les instructions sur http://www.projectawesome.xyz/.

Pour le moment disponible uniquement sur Chrome, « Project Awesome » fonctionne aussi au sein des plateformes sociales, telles que Facebook. Comment arrivez-vous à vous « imposer » en quelque sorte au sein des réseaux sociaux, si connus par leur caractère hermétique ?

Project Awesome permet à l’utilisateur de personnaliser son expérience publicitaire indépendamment de l’endroit où il accède aux contenus digitaux. Actuelleme
nt, il concerne uniquement les publicités au format standard, mais nous espérons l’étendre au natif dans les futures phases du projet. Il est important de rappeler que Project Awesome n’est pas une solution miracle à tous les défis de la publicité digitale, mais plutôt une première étape vers une transformation de la pensée à l’échelle de l’industrie. Notre objectif est de rendre au consommateur le contrôle de sa propre expérience publicitaire, indépendamment de l’endroit où il accède au contenu.Project Awesome, Rubicon Project.

Rubicon Project est parmi les plus importantes plateformes de monétisation et d’achat d’impressions publicitaires programmatiques. Une des raisons du recours massif aux ad blockers est le caractère intrusif des formats publicitaires et la pression sur-dosée. Si on laisse de côté « Project Awesome » pour se concentrer à nouveau sur votre métier d’intermédiaire technologique, que pouvez-vous faire pour inciter les marketeurs (et les éditeurs) à améliorer l’expérience utilisateur ?

Rubicon Project est le pionnier en matière d’automatisation de la publicité permettant d’améliorer et d’accroître le marché de la publicité digitale. Nous avons construit l’une des plus grandes plateformes d’échanges au monde avec une technologie qui gère plus de 12 billions de demandes d’enchères chaque mois à l’aide de 50 000 algorithmes. Notre technologie permet aux éditeurs et aux développeurs d’applications les plus respectés à un niveau international de monétiser leurs activités tout en permettant aux acheteurs de cibler leur audience sur les principales formes d’inventaires digitaux, tous types de formats publicitaires et de canaux afin de toucher une audience d’environ un milliard de consommateurs. Notre prochaine mission est de continuer sur cette lancée d’amélioration du marché en mettant le consommateur au cœur de l’écosystème.

Les consommateurs sont mécontents de l’état actuel du marché de la publicité, comme en témoignent la recherche et l’utilisation croissante d’ad blockers. Nous pensons que placer le consommateur au centre de l’équation publicitaire profitera en fin de compte au marché dans son ensemble. Les acheteurs ne perdront plus de précieuses ressources sur une audience non engagée. L’augmentation de l’efficacité signifie que les éditeurs pourront mieux monétiser leurs inventaires car les acheteurs achèteront moins, mais mieux ; les publicités seront diffusées de manière plus stratégique et atteindront ainsi l’audience souhaitée.

Project Awesome.Luciana Uchôa-Lefebvre

(Images: Rubicon Project.)