Programmatique premium : AppNexus donne un coup de jeune au bon vieux Deal ID

mai 12, 2014

Appnexus-new-offices-in-newyorkAppNexus vient d’annoncer le lancement de son propre produit pour des Deals, c’est-à-dire, ces protocoles spécifiant et protégeant les accords entre éditeurs et annonceurs qui auraient pré-négociés un certain nombre de critères, au sein d’ad exchanges privatives. Cette annonce tombe comme une petite bombe sur le marché, habitué à l’utilisation du Deal ID, un protocole qui sert à la même chose mais qui est sévèrement critiqué par AppNexus.

« Le Deal ID a été créé il y a quelques années pour tenter de combler le vide entre les achats directs traditionnels et le RTB », démarre Suzanne O’Kelley, directeur de produit à AppNexus, dans son post informant le lancement de sa solution. « Cependant, le standard Deal ID n’a jamais été à la hauteur des attentes : en effet, il est souvent encombré, inefficace, non-profitable, enduisant souvent à l’erreur. Les négociations off-line peuvent prendre des jours et des jours, impliquant des dizaines d’étapes fastidieuses. Il est facile de commettre des erreurs, difficile de les diagnostiquer », poursuit-elle.

On ne peut être plus clair ! Les résultats d’un tel désastre, si l’on suit la pensée d’O’Kelley, ne peuvent être que néfastes pour les affaires : « plus fréquemment que jamais, nous voyons à quel point le Deal ID peut heurter les réputations des entreprises et éroder les marges de bénéfices.»

Que proposent-ils ?

Un système qui permet aux acheteurs et vendeurs de négocier en ligne et de voir en temps réel l’exécution de leurs deals. La différence semble bien être le fait que ce système de plateforme, avec des partenaires pré-inscrits, induit à des actions en ligne, du début jusqu’à la fin du processus.

AppNexus ID_deal-flow1

Mais pourquoi ce système irait-il révolutionner les places de marchés privatives ?

« Notre produit fait que la découverte des partenaires, la négociation du deal, le ciblage du deal et son suivi sont les mêmes pour les consoles acheteurs et vendeurs. L’utilisation d’une plateforme commune élimine les incohérences, réduit l’erreur humaine et redonne confiance à nos clients sur le fait que leurs campagnes sont bien paramétrées et qu’elles seront livrées avec succès », défend Suzanne O’Kelley.

Après plusieurs mois de tests avec une sélection de clients, AppNexus ouvre sa phase bêta à un nombre plus important de partenaires. Les vendeurs pourront avoir accès à des demandes pour des Deals à partir des DSP DoubleClick Bid Manager (Google) et Media Math.

Nous reviendrons sans doute sur ce sujet.

LUL