RTB : La France plus dynamique, selon un trading desk américain

mai 9, 2016

Accordant_pulse_Q12016_open

Le volume d’enchères négociées dans les places de marché publicitaires a continué de croître le premier trimestre 2016 en Amérique du Nord et dans le monde, selon Accordant Media : la hausse est de 217% en une année en moyenne dans le monde et de 165% en Amérique du Nord.

Les pays les plus dynamiques en termes de part du marché demeurent les États-Unis (qui à lui seul compte pour 34%), le Brésil, le Royaume-Uni, le Japon et la Russie, soit les top 5 du marché du RTB, selon Accordant le premier trimestre de l’année, comme le trimestre précédent, avec la différence que le Royaume-Uni a pris au Japon  la troisième place.

Mais en termes de rapidité de croissance des parts du marché, la France, l’Indonésie, l’Australie et la Pologne ont été les plus forts à côté des États-Unis. En Europe, la France passe numéro 2, devant la Turquie, derrière le Royaume-Uni.

Accordant_pulse_Q12016_market share

Plus de qualité

Le volume serait aussi accompagné de plus de qualité, selon le trading desk, puisqu’on aurait observé plus de transparence avec des informations sur le placement des impressions disponibles avant les enchères sur 11% plus des cas que sur la même période en 2015 (par exemple, si au-dessous ou en-dessous de la limite basse de l’écran) . En effet, ce type d’information était disponible pour 26% des impressions négociées le premier trimestre, une première selon Accordant.  La Accordant_pulse_Q12016_market share EMEAvisibilité se serait améliorée de 62% et le trafic non humain aurait baissé de 81%.

L’analyse que le trading desk américain Accordant Media fait du marché dans ce rapport intitulé « Programmatic Media Market Pulse » pour ce premier trimestre 2016 reflète les impressions qu’il a achetées pour le compte de ses clients durant cette période aux États-Unis, en Europe et dans le monde, tous formats confondus sur PC et mobile.

Côté mobile, le moteur de cette performance est le smartphone, qui a représenté 71% de toutes les transactions réalisées durant le premier trimestre en environnement mobile. Côté formats, la bannière classique 300 x 250 reste encore largement majoritaire ayant compté pour 44% de toutes les unités négociées de manière automatisée.

LUL

(Images:  Programmatic Media Market Pulse, Q1, 2016.)