Rubicon Project dévoile son DSP et renforce son infrastructure cloud

mai 6, 2015

Cloud_RubiconRubicon souhaite vraisemblablement laisser d’être connue comme une solution de plateforme supply side (SSP) seulement pour devenir un fournisseur de technologie et de solutions à l’industrie de la publicité automatisée dans son ensemble. Ce fournisseur américain de technologie pour les plateformes programmatiques côté éditeurs vient de dévoiler deux nouveaux produits disponibles en phase bêta et mis au point par leur propre laboratoire R&D The Garage, dont l’un destiné aux acheteurs, une sorte de plateforme demand side (DSP) à construire sur mesure.

« DSP Builder est une plateforme de développement complète et facile à manipuler permettant de créer rapidement des applications d’enchères en temps réel », peut-on lire dans le communiqué de lancement. Le principe est bien celui de faciliter la création de nouvelles et nombreuses plateformes demand side (DSP) et de « réduire les barrières imposées aux nouveaux entrants souhaitant participer au marché de la publicité » et ainsi de booster l’industrie dans son ensemble. Mais que vont penser les autres DSP de ce lancement dans un marché déjà extrêmement fragmenté ?

Rubicon_multiécransIl n’y aurait rien à craindre. Au contraire, le DSP Builder facilitera la spécialisation de DSP, par exemple, par secteur d’activité, ce qui est salutaire au marché, défend Franck Adante, CEO de Rubicon Project en interview à adexchanger : «  Il faut se mettre à la place de l’annonceur ou du développeur d’applications. Cela leur ouvre de nouvelles perspectives. Les besoins d’un annonceur d’articles sportifs sont différents de ceux d’une agence de voyages. La spécialisation est bénéfique au marché. »

Cloud nouvelle génération

L’autre solution dévoilée est une nouvelle génération de cloud – HFC2 – avec une capacité de stockage et de gestion bien plus puissante que l’actuelle pour renforcer les plateformes se servant de la technologie Rubicon ainsi que sa propre place de marché. « Tandis que les nuages existants se focalisent sur l’infrastructure pour des websites, HFC2 est une infrastructure pour des transaction à très haute échelle », informe le communiqué de lancement.

Avec HFC2, Rubicon Project passe à l’étape suivante en s’équipant d’une infrastructure à même de traiter des données à une échèle encore plus importante et complexe. « Cette plateforme dans le nuage à haute fréquence a été bâtie pour des applications nécessitant une infrastructure d’envergure maximale. Elle est optimisée pour des réseaux à faible latence, très haut rendement et grands volumes de traitement d’événements complexes »

 

LUL

(Images : siteweb Rubicon Project)