Un nouveau Private Exchange regroupant M6, Le Monde, Libé, Les Echos et d’autres sites de news

mars 9, 2012

Après l’annonce imminente de la création d’un Private Ad Exchange regroupant TF1, Amaury médias, Lagardère et le Figaro, cette tendance de marché se confirme avec une autre initiative qui regrouperait au sein d’un second Ad Exchange les sites suivants : M6, Le Monde, Libération, Les Echos, L’Express, Le Nouvel Observateur et Le Point. 

Ces initiatives sont d’excellentes nouvelles pour le marché du RTB, car ils concrétisent le virage vers les ad exchanges de grands publishers premium : en effet, les différents supports issus avant tout de la TV et de la presse nationale sont reconnus pour leur excellente qualité et attirent nombre d’annonceurs. Pour les marques et leurs agences, la qualité des sites proposés sur les Ad Exchanges est une question centrale.

Aucune annonce officielle n’a cependant été faite à ce jour, mais quelques informations ont filtré autour de cet Ad Exchange, qui sera a priori adossé à la technologie Rubicon Project (qui ne confirme pas l’annonce officiellement à ce jour). Le SSP, qui regroupe déjà certains de ces éditeurs, nous avait expliqué sa stratégie de Private marketplaces qui allait dans ce sens. Nous devrions donc en savoir prochainement plus sur cette « collective médias ».
Une autre interrogation concerne l’aspect « Private » de cette plateforme : sera-t-elle en effet ouverte à tous les annonceurs et DSP, ou son accès sera-t-il limité par des accords spécifiques ?

Le regroupement d’éditeurs prestigieux au sein d’ad exchanges dédiés est donc un virage essentiel de l’eco-système en ce début d’année, qui confirme l’intérêt des annonceurs comme des publishers pour le real-time bidding. Jusqu’à maintenant souvent cantonné aux invendus des supports, on peut s’attendre à voir apparaître des inventaires de plus en plus qualitatifs. Pour le plus grand bonheur des annonceurs et de leurs tradings desks.