Une étude témoigne de la crainte des annonceurs vis-à-vis de la visiblité des bannières publicitaires

janvier 26, 2015

YuMe_Ad_VisibilityLe débat au sujet de la visibilité continue d’être présent chez tous les acteurs du marché. En effet, selon le Wall Street Journal, les plus grands éditeurs américains ne vont pas mettre en place les propositions de l’IAB présentées au mois de décembre 2014. La proposition de l’Interactive Advertising Bureau est de considérer qu’une campagne est délivrée lorsque 70% des bannières sont visibles alors que durant l’été 2014 le MRC (Media Rating Council) se contentait de 50% des pixels vus pendant au moins une seconde. Alors que personne ne s’accorde sur un standard commun, il semble que le marché n’est pas satisfait de la situation actuelle. Une étude d’Integral Ad science témoigne du fossé qui sépare les annonceurs des éditeurs en matière de visibilité : 22% trouvent que le standards du MRC est correct contre plus de 60% des éditeurs. L’infographie ci-dessous reprend les grandes tendances de l’étude effectuée auprès de 391 professionnels du marketing. Elle montre que pour 2015 les priorités sont au niveau non seulement de la visibilité mais aussi de la fraude, des modèles d’attribution et bien sûr du programmatique.

 

Pierre Berendes


ye-infographic-01b-2014