Vidéo programmatique : Yahoo paie la somme astronomique de 640 M$ pour BrightRoll

novembre 12, 2014

marissa-mayer-cannes-hed-2014_0_0La rumeur était donc vraie. Yahoo vient de s’offrir le SSP vidéo BrightRoll comme nous le suggérions en Juillet dernier dans un article. Il s’agit de la seconde plus importante acquisition de Yahoo, 17 mois après avoir mis 1.1 Mds $ sur la table pour s’offrir Tumblr. Il semble que dans les deux cas, Marissa Mayer, la CEO de Yahoo, paie beaucoup trop. Cette fois-ci, le montant de la transaction est deux fois moindre, soit 640 M$. Cela fait beaucoup pour une entreprise qui devrait à peine réaliser 100 M$ de revenus cette année. BrightRoll a été fondé il y a 8 ans et compte 400 collaborateurs. La firme compte parmi ses clients 87 des 100 plus grandes entreprises américaines et propose un SSP aux éditeurs qui souhaitent commercialiser leur inventaire vidéo en mode programmatique. L’opération devrait être finalisée début 2015 après le feu vert des autorités US.

Le point positif et c’est ce qu’il faut retenir : Yahoo a investi enfin dans l’ad tech et c’est dans le domaine de la vidéo, là où l’entreprise américaine a enchainé les échecs. D’ailleurs, le poids de Yahoo sur le marché américain de la publicité en ligne devrait descendre sous les 5% cette année contre 5.8% en 2013 selon eMarketer. L’acquisition de BrightRoll ne devrait pas être suffisante pour rectifier le tir. La publicité vidéo en ligne explose aux USA, les internautes passent en moyenne 55 minutes par jour à regarder des contenus vidéo sur tous les écrans, soit 25% de plus qu’en 2013 d’après eMarketer. Le marché américain est estimé à près de 6 Mds $ soit une augmentation annuelle de 56%. D’ici 2018, le marché va doubler dépassant les 12 Mds $. YouTube reste le numéro un avec plus de 1 Mds $ de revenus soit près de 20% du marché.

 

Pierre Berendes

Copy of Yahoo--621x414