Wildfire s’intègre à DoubleClick qui va s’étendre au pilotage de campagne sur les réseaux sociaux (Facebook, YouTube, Twitter, Pinterest, Linkedin & Google+)

mars 24, 2014

L’outil Wildfire  pour le développement de campagnes sur les réseaux sociaux, acheté par Google en 2012, vient d’annoncer qu’il se concentrera désormais sur son intégration au sein de la plateforme DoubleClick de marketing digital. Pour ce faire, Wildfire informe que la plateforme ne prendra plus de nouveaux clients.

wildfire

« Nous allons nous focaliser dans l’intégration de la technologie de Wildfire dans notre plateforme et dans la construction de nouvelles offres qui permettront aux marketeurs d’utiliser les analyses sur les réseaux sociaux pour améliorer leurs campagnes marketing », informe Victoria Ransom, directeur produit de Wildfire, dans un post publié dans leur blog.

Que se passera-t-il alors pour ses clients actuels, comme Amazon, Gap, Dairy Queen et Cisco ? Selon Ramson, l’outil continuera de fonctionner, mais de nouveaux investissements seront limités. Mais selon Business Insider, une source aurait informé que Wildfire serait en train de contacter ses clients pour leur faire part du fait qu’ils s’arrêteront dès la fin de 2015…

Jeremy-Epstein-sprinklrPour Garett Sloane, d’AdWeek, ces clients sont déjà en train de chercher une autre solution ailleurs… et un des bénéficiaires pourra sans doute être Sprinklr, un concurrent direct. La preuve, Jeremy Epstein, vice-président de marketing de Sprinklr, a déclaré à AdWeek qu’ils ont déjà reçu bon nombre de demandes de la part des clients de Wildfire.

Wildfire était une gamme assez complète utilisée pour les campagnes au seins des réseaux sociaux Facebook, YouTube, Twitter, Pinterest, Linkedin et Google+. Les différents modules comprenaient, entre autres, la définition et le pilotage de campagnes, la mesure des résultats, la gestion de différents messages d’une même campagne selon le réseau et le compte, l’écoute de ce qui se dit sur la marque sur les différents réseaux sociaux etc.

L’idée qui semble justifier cette annonce et son intégration au sein de DoubleClick est celle de permettre à l’avenir aux annonceurs de se servir des données d’analyse de leurs performances sur les réseaux sociaux pour mieux cibler leurs publicités quelle que soit la navigation de l’internaute.

 

 

L.U.L.