Xaxis change d’avis et va rester sur les ad-exchanges « ouverts »

février 13, 2015

WhiteOps_étude3Signe que la méga étude conduite par White Ops sur la fraude des fausses impressions pour le compte de l’Association des Annonceurs Nationaux (ANA) aux Etats-Unis a eu un impact véritable : le nouveau patron de Xaxis pour les Amériques, Brian Gleason, a déclaré à MediaPost que le trading desk du groupe WPP ne va pas abandonner les ad exchanges ouverts. Cette affirmation vient en quelque sorte peut-être mettre fin aux bruits qui couraient selon lesquels Xaxis allait quitter les ad exchanges ouverts et le RTB pour ne se concentrer que sur des places des marché privatives.

Nous venons de vous détailler l’étude de WhiteOps qui fait part de la présence réelle de robots aussi dans des sites premium et dans le cadre de ventes directes garanties. Brian Gleason a admis que le marché croyait que le problème se concentrait sur les places de marché ouvertes. Mais l’étude conduite par White Ops pour l’ANA a vraiment changé la donne. Selon lui, ce qui compte pour ses clients est que le bon inventaire soit acheté en fonction de l’audience et du ciblage, quel que soit le moyen, et à condition qu’il soit débarrassé des robots. « Vous pouvez prendre ces choses sur un ad exchange ouvert si vous avez les bonnes précautions et les outils pour le faire, c’est ce que le rapport de l’ANA montre », a-t-il déclaré.

« Vérification » sera donc le mot clé en 2015 pour le trading desk qui, certes, ne semble plus vouloir quitter les ad exchanges ouverts mais compte bien se consacrer aux opérations directes en programmatique, qui permettent une relation de plus grande proximité avec chaque éditeur.

Lire ici l’article de MediaPost.

 

LUL