Display : Google rattrape Facebook aux USA et deviendra leader courant 2012

23/02/2012 | Aucun commentaire -->

Facebook est le nouveau leader des ventes d’encarts publicitaires sur les pages internet aux USA : le réseau social a dépassé Yahoo! puis Google – d’une courte tête – depuis 2010.

En 2011, Facebook est en effet resté devant Google avec une part de marché de 14% pour 1,73 milliard de dollars de revenus (contre 13,8% et 1,71 milliard de dollars pour Google).
L’institut eMarketer prédit que le rapport de forces ne devrait pas changer avant la fin 2012 (16,8% pour Facebook contre 16,5% pour Google, soit 2,58 contre 2,54 milliards de dollars).

Google devrait par contre faire nettement la différence en 2013, avec 3,68 milliards de dollars de revenus Display, contre 3,29 milliards de dollars pour Facebook.

« Ces prévisions représentent une importante révision à la hausse pour l’activité d’encarts publicitaires de Google par rapport aux attentes précédentes d’eMarketer, résultant d’une performance meilleure qu’attendu dans le portable, du rôle croissant de YouTube, et de la solide croissance de la régie et Ad Exchange DoubleClick », a souligné eMarketer dans son communiqué.

En effet, le Display temps réel RTB est une des clés de la croissance de Google, qui monétise une part grandissante de sont inventaire display via Google Adx (Doubleclick) mais également via Admob (sur le mobile). Nombre d’annonceurs et de Trading Desks utilisent massivement cet inventaire, particulièrement pour des campagnes d’acquisition et de retargeting.

FaceBook prendra-t-il lui aussi le virage du RTB pour une partie de son offre ?


Les deux groupes vont donc faire la différence par rapport aux numéros 3 et 4 du secteur aux USA, respectivement Yahoo! et Microsoft. A eux deux ils tiendront plus du tiers du marché !

Le marché mondial s’annonce cependant plus ouvert : d’autres acteurs tiennent une place importante, comme l’important AdEx AdScale en Allemagne par exemple, Hi-Media en France, et beaucoup d’autres, notamment en Asie et sur les marchés émergents.

 


Laisser un commentaire


2 × = six