Facebook Ad Exchange : le réseau social bascule dans la révolution RTB (+video)

juin 14, 2012

Facebook ad exchange

Une grande nouvelle dans l’éco-système des Ad Exchanges : Facebook a décidé de basculer son inventaire publicitaire en real-time bidding. L’annonce est officielle : le plus grand réseau social du monde a passé récemment plusieurs accords avec des DSP, indiquant qu’il sera bientôt possible d’acheter des Facebook Ads via un ad exchange dédié. Le ciblage d’audience et l’achat en RTB des emplacement publicitaires est une petite révolution pour la plateforme Facebook, qui fonctionnait jusqu’à maintenant en circuit fermé.

Pour les annonceurs, la promesse est la suivante : il sera possible de cibler sur Facebook des internautes qui auront été identifiés sur le Web, à des fins de branding, d’acquisition ou de retargeting.
Il n’est pas prévu pour le moment de pouvoir intégrer la puissance de Facebook dans les campagnes RTB globales pour bénéficier des données de ciblage d’audience de Facebook pour ces campagnes. Facebook a décidé d’avancer ses pions avec prudence, ne souhaitant pas prendre de risques trop importants avec les données de ses utilisateurs, la principale richesse de la société.

Analyse sur Bloomberg TV (en anglais)

Tout l’inventaire Facebook, le mobile pour plus tard

Si l’achat sur Facebook via les ad exchanges existait déjà, il ne concernait que les publicités in-app (au sein d’applications de Facebook, éditées par des tiers). L’utilisation des Facebook Ads dans des campagnes RTB ouvre des promesses phénoménales, qui devrait propulser la publicité en temps réel (real-time advertising) dans une croissance encore supérieure à celle qui était anticipée par le marché !

Cependant la transition sera progressive, Facebook annonçant que seuls les formats de la Facebook Marketplace seront disponibles pour commencer (ce qui représente la grande partie de l’inventaire néanmoins !), excluant donc pour l’instant le trafic mobile.

« Nous pensons que les publicités les plus pertinentes possibles sont meilleures pour nos utilisateurs, et c’est un nouveau pas dans cette direction », a indiqué Annie Ta, porte-parole de Facebook sur le sujet.

Google hors course

Facebook a annoncé les partenaires retenus pour travailler sur le Facebook Exchange, qui sont Triggit, Turn, DataXu, MediaMath, AppNexus, TheTradeDesk, et AdRoll. Google Doubleclick et Invite Media ne sont pas invités à la fête, confirmant la volonté de Facebook de peser face au géant de Mountain View et de ses solutions telles qu’Adsense et Doubleclick.

Nul doute que cette annonce va encore accélérer l’intérêt du marché pour les Ad Exchanges et le RTB, qui désormais semblent représenter de manière quasi-certaine l’avenir du display sur web et mobile.

AM