L’appétit des fonds d’investissement pour le secteur du real-time advertising grandit (encore)

juin 8, 2012

Si l’IPO de Facebook n’a cessé de défrayer la chronique ces dernières semaines, nombres d’autres opérations moins médiatisées dans le secteur du real-time advertising se sont déroulées récemment. L’intérêt des VCs semble confirmer que ce secteur fait partie des plus prometteurs dans le domaine du digital en 2012.

Nous avons parlé récemment de l’acquisition de Datvantage par Weborama (cf. article), cependant des levées de fonds significatives sont également à signaler, et sont peut-être significatives sur les évolutions de l’éco-système.

Ividence, start-up franco-américaine, se définit comme un « e-mail ad exchange« . En effet si les AdEx semblent aujourd’hui avant tout destinés au Display web et mobile, son application dans l’e-mailing est une vraie promesse. La société vient de finaliser un nouveau tour de table de 4M$ auprès d’Omnes Capital (anciennement Credit Agricole Private Equity). La mise en relation automatisée via un Exchange entre des annonceurs et des possesseurs de bases e-mail est en effet une composante intéressante et très complémentaire des campagnes de real-time bidding Display classique. Si l’e-mailing avec l’e-mail retargeting a commencé à rejoindre l’éco-système, nul doute que le marketing direct pourra démultiplier la puissance des campagnes RTB. Surtout quand les annonceurs commencent à lier la 1st-party data de leur CRM à ces outils, permettant une gestion intégrée et intelligente des campagnes.

Autre exemple en provenance des USA, à une échelle supérieure : la levée de fonds de 45M$ opérée la semaine dernière par Pubmatic. August Capital a mené cette levée, en incluant les investisseurs actuels DFJ, Nexus Venture Partners, Helion Ventures and Silicon Valley Bank. Pourquoi un tel montant ? Il semblerait que le SSP se prépare à quelques acquisitions sur le marché (coté sell-side toujours, ou peut-être du côté demand-side afin de se rapprocher des annonceurs ?), la suite logique pouvant être de viser une IPO dans les 12 prochains mois. Si l’IPO de Criteo s’annonce plus compliquée que prévue, la donne est en effet différente pour Pubmatic qui s’adresse aux publishers dans le monde entier.

Ces opérations ne sont que deux exemples récents de l’évolution de l’éco-système des AdEx, et tendent à montrer que le secteur est en train de passer à la Phase 2 de son évolution. Certes les budgets des annonceurs grimpent, mais c’est surtout l’intérêt de plus en plus large des VCs et d’autres acteurs du Digital qui semble confirmer ces belles promesses.
L’importance croissante du Display et du Mobile dans les dispositifs Display RTB est une perspective d’une telle échelle, ajoutée à la puissance potentielle des dispositifs de real-time advertising, qu’aucun fonds ne souhaite rater les prochains vrais champions du secteur.

AM